Faut-il croire à ce que dit la Bible ? PDF, EPUB

Répondre dover1952 22 janvier 2016 à 12h30 Parlez aux femmes xx chromosome né avec deux bites.


ISBN: B005OQDCRS.

Nom des pages: 112.

Télécharger Faut-il croire à ce que dit la Bible ? gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

Le récit biblique est depuis longtemps l’objet de polémiques. La controverse qui naguère portait surtout sur la Genèse et l’Exode s’est maintenant déplacée vers les livres historiques, notamment les livres des Rois et surtout la période de David et Salomon, pour des raisons à la fois scientifiques, politiques et religieuses.
Yaacov Shavit présente ici les recherches les plus récentes et analyse les enjeux de ces débats. Montrant à la fois l’apport de l’archéologie et ses limites, il propose également une réflexion sur les auteurs des livres bibliques : qui étaient-ils ? Quelles étaient leurs sources ? Pour qui écrivaient-ils ?
Avec clarté et érudition, ce livre s’efforce de dégager, au-delà des interprétations théologiques, ce qui fait le noyau historique des récits bibliques.

Comment pouvons-nous être sûrs de la vérité sur n’importe quelle question si nous nous méfions des erreurs n’importe où dans la Bible. Il met en évidence les éléments essentiels du caractère de Dieu – son amour, sa grâce et sa sainteté – tels que décrits dans les Écritures pour nous encourager à l’aimer et à mieux le connaître. Certains des actes de Dieu qui ont nui à l’innocent sont les suivants.

Il n’a pas non plus un document des enseignements officiels de l’Église qui dit ce qu’il dit. Or, nous savons que tout ce que dit la loi, elle le dit à ceux qui sont sous la loi, afin que toute bouche soit fermée, et que tout le monde soit coupable devant Dieu. Je ne pense pas que la religion fera partie de la société dans 50 ans, quand les gens deviendront plus éduqués et que plus d’énigmes de vie seront abordées et répondues. Si quelqu’un est né et a grandi dans une culture qui n’était pas dominée par le christianisme, je doute fortement que notre discussion à ce jour changerait effectivement leur système de croyance.